Quintilien, 94 : De l’Institution de l’orateur

Définition publiée par Génin

Quintilien, De l’Institution de l’orateur, trad. Nicolas Gédoyn, Paris, Grégoire Dupuis, 1718, livre huitième, chap. II, « De la Clarté », p. 502.

Définition publiée par Élie Génin, le 25 mai 2021

LIVRE HUITIÉME

[...]

CHAPITRE II. De la Clarté.

[...]

La parenthese, quoyque les Orateurs & les Historiens s'en servent souvent, pour insérer un nouveau sens au milieu d'une période, est sujette aussi à nous embarasser, à moins que ce qui est inseré ne soit fort court. C'est à quoy Virgile a manqué dans cette belle description qu'il fait d'un poulain. Car après avoir dit,

Le superbe animal s'étonne rarement,

Il adjoute plusieurs choses par une espece de parenthese; puis au cinquiéme vers, il revient à sa premiere pensée, en se servant d'un autre tour

D'aussi loin qu'il entend le bruit soudain des armes,
Aussi tost il bondit, &c.