Gaspard Gilbert Delamalle, 1816 : Essai d’institutions oratoires à l’usage de ceux qui se destinent au barreau

Définition publiée par Marie-Sarah Messier

Gaspard Gilbert Delamalle, Essai d’institutions oratoires à l’usage de ceux qui se destinent au barreau, Paris, Delaunay, 1816, t. I, p. 52-53. 

Définition publiée par Marie-Sarah Messier, le 24 mai 2022

CHAPITRE IV.

Des préparations nécessaires à l’orateur du barreau. 

 

ARTICLE PREMIER.

Des études.

[...]

§ IV.
Des exemples, ou de l’étude des Orateurs.

 

[...]

L'éloquence, appliquée à des circonstances différentes, ne change point de principes, et ses moyens restent de même nature. Les causes sont toujours composées de faits et de questions. L'esprit et le cœur humain offrent toujours les mêmes élémens de conviction et de persuasion […] en quelque circonstance, dans quelque cause que ce soit, les véritables et les grandes leçons de l'éloquence ne sont-elles pas dans les exemples de cette force et de cette justesse de pensées, de cette grâce et de cette véhémence d'élocution, de cette vérité d'expression, de ce mouvement et de cette chaleur enfin, qui la constituent et la font reconnaître partout où elle exerce son empire ?