Gaspard Gilbert Delamalle, 1816 : Essai d’institutions oratoires à l’usage de ceux qui se destinent au barreau

Définition publiée par Marie-Sarah Messier

Gaspard Gilbert Delamalle, Essai d’institutions oratoires à l’usage de ceux qui se destinent au barreau, Paris, Delaunay, 1816, t. I, p. 62-63.  

Définition publiée par Marie-Sarah Messier, le 31 mai 2022

CHAPITRE IV.

Des préparations nécessaires à l’orateur du barreau.

[...]

ARTICLE II.

Des Exercices.

[...]

§ II.
Des Exercices d’action.

Passant aux exercices d'action, ils ont pour objet de perfectionner et de fortifier les organes, d'en corriger les défauts, d'obvier aux mauvaises habitudes, de former à bien lire, à bien dire, à bien prononcer, à bien accentuer, à bien gouverner son corps dans l'action du discours. 

Ils sont de la plus haute importance, car les vices de ce genre sont capables d'effacer ou de rendre nuls tous les mérites imaginables dans les autres parties de l'oraison. Nous aurons à développer cette matière capitale, en traitant des différentes parties de l'action.