Jacques Du Roure, 1662 : La Rhétorique françoise

Définition publiée par Leïla Perrier

Jacques Du Roure, La Rhétorique française nécessaire à tous ceux qui veulent parler, ou écrire comme il faut et faire ou juger : des discours familiers, des lettres, des harangues, des plaidoyers, et des prédications, Paris, chez l’Auteur, 1662, Troisième partie, p. 59-60.

Définition publiée par Leïla Perrier, le 29 juin 2022

Les Apophtegmes ont toûjours été si estimés, que l’Empereur Cesar en a fait autrefois des recueils, & dans ces derniers temps Erasme & Bacon Chancelier d’Angleterre ; qui remarque qu’un ancien Philosophe prenant de l’argent de ses amis, avoit accoutumé de dire, qu’il ne le prenoit pas tant pour s’en servir, que pour leur faire voir, comment ils devoient s’en servir eux-mémes. [p. 60] On pourroit rapporter à ce lieu les plus belles Sentences de la Iurisprudence Romaine, mais du Digeste particulierement. Les Proverbes sont encore plus en usage que les Apophtegmes.  Vn singe est toûjours singe, fut-il tout couvert d’or & de pourpre. Il est vray que tu as beaucoup de livres, mais tu ne les entens non plus qu’un âne fait la musique. Cet exemple est une ancienne invective contre certains riches ignorans : Celuy-cy regarde les Preceptes du stile. Les Orateurs qui s’enflent à l’entrée de leurs ouvrages, comme s’ils alloient dire quelque chose de grand, me font souvenir du Proverbe qui dit qu’un iour les montagnes furent enceintes, & n’accoucherent que d’une souris. Il n’est point d’Auteur à qui les Proverbes soient plus ordinaires qu’à Voiture. Il n’appartient qu’à vous, dit-il, en un endroit, de faire Mercure de tout bois. Celuy-cy dont tout autre que vous n’auroit pû faire que des cendres, a été si bien arrangé & employé avéque tant de justesse, que le cedre n’est rien au prix. En un mot on ne sauroit ôter les Proverbes de la pluspart des Lettres que Voiture a faites, sans leur ôter tout ensemble leur beauté. Neanmoins parce qu’ordinairement ils abaissent le stile, il faut d’ailleurs tacher à le relever par divers moyens, comme par celuy dont Victorius & Muret se servent, lors qu’ils ne trouvent pas seulement dans la commune conversation des hommes de ces derniers temps, mais dans les Livres des Auteurs anciens le Proverbe, qui dit Que les grands Poissons mangent les petits. Ils citent Eliain, Oppiain & Homere : Mais ils citent principalement Varron, dans son Livre des Principes appellé Margopolis. Natura Humanis omnia sunt paria. Qui pote plus urget : Pisces ut pe minutos Magnu’ comest : ut aves enecat accipiter.