Bary, 1660 : La Rhetorique Francoise

Définition publiée par Dylan VANOTTI

René Bary, La Rhetorique Francoise, Paris, Pierre le Petit, 1660, première partie, « De la possibilité des choses », p. 35

DE LA POSSIBILITE DES CHOSES.

Si un Contraire est possible, son Contraire l’est aussi, si l’homme est capable de vertu, il est capable de vice.

Si le plus difficile est possible, le moins difficile l’est pareillement. Celuy qui peut faire un Palais, peut faire une Hutte. Celuy qui peut apprendre les Mathematiques, peut apprendre la Grammaire.

Si les parties de quelque chose sont possibles, le tour est faisable. Celuy qui peut faire des lettres, peut faire des mots. Celuy qui peut faire les pieces d’un cabinet, peut faire le cabinet mesine.

Si ce qui suit est possible, la chose qui le precede est possible aussi. Celuy qui peut aimer peut connoistre. Celuy qui peut choisir peut déliberer.

Si les signes de quelque chose ont paru la chose peut arriver. L’apparition d’une Comete peut estre suivie de quelque estrange advanture.

Si ce qu’on doit faire, à cause de quelque chose, est desia fait; on peut dire que la chose sera accomplie. Celuy qui jette les fondemens d’une maison, acheve ordinairement la maison.

Si le genre d’une chose se peut faire, l’espece est faisable. Celuy qui peut faire un Navire peut faire une Galere.

Si l’espece est faisable, le genre est possible. Celuy qui fait une Galere peut faire un Navire.

Si une chose peut estre bien faite fans art, elle peut estre mieux faite par son assistance. Celuy qui fait bien une Harangue par les seules lumieres de la nature, la peut mieux faire par les raisons de l’Art.

Ce qui peut estre fait par des esprits vulgaires, peut estre fait par des esprits élevez. Ce qu’Euthyme à compris, a pû estre compris par Isocrate.

Ce qui est faisable & utile, à pû estre fait, l’usage ne suit pas tousjours le choix.