Bary, 1660 : La Rhetorique Francoise

Définition publiée par Dylan VANOTTI

René Bary, La Rhetorique Francoise Ou L'On Trouve de nouveaux Exemples sur les Passions & sur les Figures. Ou l'On Traite à Fonds de la Matière des Genres Oratoires, Paris, Pierre le Petit, 1660,  deuxième partie, « De l'oraison », p. 260

 

DE L’ORAISON.

Comme le juste temperament du corps naist du parfait meslange des humeurs, la parfaite structure de l’oraison vient de la juste harmonie des parties.

L’Oraison icy est un discours qui renferme plusieurs raisonnemens qui conspirent tous à un mesme but.

L’Oraison a comme la mer son calme & ses tempestes, a comme le Ciel ses orages & sa serenité.

Saint Augustin dit qu’elle doit estre docte, agreable & persuasive, que comme docte, elle enseigne, que comme polie, elle plaist, & que comme persuasive, elle triomphe.

En effet l’Oraison renferme bien des choses mais pour répondre à toutes les perfections qu’elle doit avoir, il faut que son sent soit net, que ses pensées soient fortes, que ses preuves soient pressantes, que ses termes soient purs, que ses phrases soient énergiques, que ses periodes soient arondies, & que ses figures soient justes