Étienne Dubois de Bretteville, 1689 : L’Éloquence de la chaire et du barreau

Définition publiée par Kayirici

Étienne Dubois de Bretteville, L’Éloquence de la chaire et du barreau selon les principes les plus solides de la rhétorique sacrée et profane, Paris, Denys Thierry, 1689, p. 274

De la Gradation

La Gradation est une figure, par laquelle l’Orateur commence une periode, ou un membre de periode, par quelque chose de moindre, en s’élevant comme par degrés de pensées en pensées, qui aillent toûjours en augmentant.

Les Apôtres saint Paul & saint Jean se sont souvent servi de cette figure.

Ceux qu’il a predestinés, il les a aussi appellés ; & ceux qu’il a appellés, il les a aussi justifiés : & ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.

L’affliction produit la patience ; la patience, l’épreuve ; & l’épreuve l’esperance.