Définitions

Ajouter une définition

1671 : Le Gras

La Rhetorique Françoise ou les preceptes de l'ancienne et vraye eloquence accomodez à l'usage des conversations & de la Societé civile : Du Barreau : Et de la Chaire

 

Le Gras, La Rhetorique Françoise ou les preceptes de l'ancienne et vraye eloquence accomodez à l'usage des conversations & de la Societé civile : Du Barreau : Et de la Chaire, Paris, A. de Rafflé, 1671, Première partie de la Rethorique, « De l'Invention », chap. XVII, « De la Difference », p. 60.

 

Consulter

1671 : Le Gras

La Rhétorique française

Le Gras, La Rhétorique française ou les préceptes de l’ancienne et vraie éloquence accommodés à l’usage des conversations et de la Société civile, du Barreau et de la Chaire, Paris, 1671, première partie « De l’Invention », chap XVII, "Des lieux des arguments en général", p. 60

Consulter

1710 : Joseph de Jouvancy

Candidatus rhetoricae

Joseph de Jouvancy, L’Élève de rhétorique (Candidatus rhetoricae, 1e éd. 1710, 1e trad. 1892), édité par les équipes RARE et STIH sous la direction de D. Denis et Fr. Goyet, Paris, Classiques Garnier, 2019, première partie, "Comprenant les premiers éléments de rhétorique relatifs à l'invention", chap. VII, "Des lieux intrinsèques", "De l'Étymologie et des Dérivés", p. 72-75 et chap. IX, "Exemples des lieux intrinsèques", art. I, "Exemples des lieux de la Définition et de l’Étymologie < du nom propre >", p. 84-91. 

Consulter

Dictionnaires et encyclopédies

CN. voir Notatio nominis [synonymes selon l`index de Du Cygne]

Littré

Dérivation d’un mot par rapport à un autre qui est dit la racine. Rechercher, donner l’étymologie d’un mot.

Les étymologies servent à faire entendre la force des mots et à les retenir par la liaison qui se trouve entre le mot primitif et les mots dérivés ; de plus, elles donnent de la justesse dans le choix de l’expression. [Du Marsais, Méth. de la lang. lat. Oeuvres, t. I, p. 6]