Définitions

Ajouter une définition

1662 : Jacques Du Roure

La Rhétorique françoise

Jacques Du Roure, La Rhétorique française nécessaire à tous ceux qui veulent parler, ou écrire comme il faut et faire ou juger : des discours familiers, des lettres, des harangues, des plaidoyers, et des prédications, Paris, chez l’Auteur, 1662, Troisième partie, p. 26, 30-32.

Consulter

Dictionnaires et encyclopédies

CN. voir Imprecatio

Furetière

Se dit aussi d’un serment violent et horrible, qu’on n’oseroit violer. Il a prouvé son innocence avec tous les serments et execrations possibles. Il m’a donné sa foy avec tant de serments et d’execrations, qu’il faut bien qu’il me la garde.

 

Encyclopédie

[Diderot]

C’est l’expression de l’aversion la plus forte que l’ame soit capable de concevoir. Il se prend aussi pour ces sortes de sermens, par lesquels on appelle sur les autres ou sur soi les vengeances du ciel les plus terribles.

 

Littré

Chez les anciens, menaces et malédictions sous des formules religieuses.

La royauté fut abolie avec des exécrations horribles contre ceux qui… [Bossuet, Discours sur l’histoire universelle]

 

2. Aujourd’hui, imprécation, jurement. Il fit mille exécrations.