Définitions

Ajouter une définition

94 : Quintilien

De l’Institution de l’orateur
Consulter

1665 : Richesource

L’Éloquence de la chaire

Jean Oudart de Richesource, L’Éloquence de la chaire ou la Rhétorique des prédicateurs (1665), Paris, à l’académie des orateurs, 1673, p. 67-86.

Consulter

1689 : Aristote

De Arte Rhetorica

Aristote, De Arte Rhetorica libri tres, trad. lat. Marcantonio Majoragio (1514-1555), Padoue, Presses du Séminaire, 1689, liber II, capita I-XI, p. 168-241.

Consulter

1718 : Aristote

Rhétorique

Aristote, Rhétorique, trad. François Cassandre, 1re éd. 1654, La Haye, Isaac Vaillant, 1718, livre second, chap. I-XI, p. 175-256.

Consulter

1765 : Jean-Baptiste Crevier

Rhétorique française

Jean-Baptiste Crevier, Rhétorique française (1765), Paris, Saillant, 1767, 2 tomes, t. 1, p. 204-213.

Consulter

1782 : Pierre Thomas Nicolas Hurtaut

Manuale rhetorices

P. T. N. Hurtaut, Manuale rhetorices ad usum studiosae juventutis academicae, Exemplis tum Oratoriis, tu Poeticis, editio tertia, Paris, chez l'auteur, 1782, cinquième  section "De Animi Affectibus", p. 327 et p. 138.

Consulter

1872 : Colonia

De arte rhetorica, libri quinque

Dominique De Colonia, De Arte rhetorica libri quinque, Lyon, apud Briday Bibliopolam, 1872, Liber Secundus, Chap. III, " De tertia Inventionis parte, seu de Motibus excitandis", p 157-158

Consulter

Dictionnaires et encyclopédies

CN. Voir aussi Adjuncta 10 / Circonstances par les sentiments.

Furetière

Se dit aussi en Morale des passions. Il a de tendres sentimens pour cette Demoiselle, pour dire, il l'aime ; il n'a que des sentimens d'estime, de vertu, d'honnêteté pour elle.

 

Littré

Il se dit des affections, des mouvements de l'âme, des passions.

Ah ! mon père, prenez un plus doux sentiment. [Corneille, Horace]