HYPALLAGE / HYPALLAGE 

Ajouter une nouvelle définition

Source de l'information

Champs obligatoires : ces données ne seront pas affichées

Signer votre contribution

Auteur de l'ouvrage

Effacer la selection autocomplete

Ou, si l'auteur n'est pas présent ci-dessus, l'identifier ici :

Données bibliographiques


Exemple : Joseph de Jouvancy, Candidatus rhetoricae, 1712 ; trad. H. Ferté, L’Élève de rhétorique, Paris, Hachette, 1892, deuxième partie, « De la disposition du discours », chap. I, « De l’exorde », p 26-27

Texte de la définition (au choix : français et/ou latin)