Dictionnaires et encyclopédies

Furetière

Se dit figurément en choses morales, de l’émotion des passions, et sur tout de l’amour et de la colere. A cette nouvelle il s’enflamma de colere. Ce reproche luy a enflammé le courage. Le St. Esprit enflamme les cœurs d’une amour celeste. C’est un amoureux transi qu’on aura peine à enflammer.

 

Littré

Fig. Exciter comme une flamme dans le cœur, dans l’âme.

L’homme est ainsi bâti : quand un sujet l’enflamme,

L’impossibilité disparaît à son âme. [La Fontaine, Fables]

 

Il se dit aussi des passions qui brûlent et emportent.

L’opiniâtreté des habitants enflamma sa colère. [Vaugelas, Q. C. l. VII, dans Richelet]