Définitions

Ajouter une définition

1667 : Le Gras

La Rhetorique Françoise ou les preceptes de l'ancienne et vraye eloquence accomodez à l'usage des conversations & de la Societé civile : Du Barreau : Et de la Chaire

Le Gras, La Rhetorique Françoise ou les preceptes de l'ancienne et vraye eloquence accomodez à l'usage des conversations & de la Societé civile : Du Barreau : Et de la Chaire, Paris, A. de Rafflé, 1671, Première partie de la Rethorique, « De l'Invention », chap. III, « Des lieux de l'Invention », p. 11.

 

Consulter

1710 : Joseph de Jouvancy

Candidatus rhetoricae

Joseph de Jouvancy, L’Élève de rhétorique (Candidatus rhetoricae, 1e éd. 1710, 1e trad. 1892), édité par les équipes RARE et STIH sous la direction de D. Denis et Fr. Goyet, Paris, Classiques Garnier, 2019, première partie, "Comprenant les premiers éléments de rhétorique relatifs à l'invention", p. 60-119. 

Consulter

1782 : Pierre Thomas Nicolas Hurtaut

Manuale rhetorices

P. T. N. Hurtaut, Manuale rhetorices ad usum studiosae juventutis academicae, Exemplis tum Oratoriis, tu Poeticis, editio tertia, Paris, chez l'auteur, 1782, sectio prima "De inventione", p. 8.

Consulter

1872 : Colonia

De arte rhetorica, libri quinque

Dominique De Colonia, De Arte rhetorica libri quinque, Lyon, apud Briday Bibliopolam, 1872, Liber Secundus, Chap. I, "De Inventione", p 131

Consulter

Dictionnaires et encyclopédies

Furetière

Subilité d’esprit, certain genie particulier qui donne la facilité de trouver quelque chose de nouveau. Ciceron a escrit de l’invention de l’Orateur. on ne fait point de Cas d’un Poëte qui n’a point d’invention. les gens d’invention se tirent des plus meschantes affaires. Polydore Virgile a escrit de l’invention des choses en huit livres ; Paneizels des vieilles inventions perduës et des inventions nouvelles. Janson d’Almeloween a fait un Onomasticon des choses inventées, où on voit par ordre alphabetique le nom des inventeurs, le temps et le lieu des inventions, et les tesmoins qui en parlent.

 

Encyclopédie

[Jaucourt]

C’est la recherche & le choix des pensées, des raisons, dont l’orateur doit se servir, des lieux qu’il doit traiter. L’invention est le premier des devoirs de l’orateur : Ciceron qui la regardoit de cet œil, avoit composé quatre livres sur ce sujet, dont il ne nous reste que deux, & peut-être les moins intéressans.

 

Quoi qu’il en soit, les maîtres de l’art conviennent que l’invention ne consiste pas à trouver facilement les pensées qui peuvent entrer dans un discours. Cette facilité manque à peu de personnes, pour peu qu’on ait l’esprit cultivé par la lecture, & l’on peche beaucoup plus souvent par excès, que par défaut d’abondance. Mais l’invention proprement dite, consiste à choisir entre les pensées qui se présentent, celles qui sont les plus convenables au sujet que l’on traite, les plus nobles, & les plus solides, à retrancher celles qui sont fausses ou frivoles, ou triviales ; à considérer le tems, le lieu où l’on parle ; ce qu’on se doit à soi-même, & ce qu’on doit à ceux qui nous écoutent.

 

Littré

Terme de rhétorique. Recherche et choix des arguments que l’on doit employer, des idées que le sujet fournit, dont on peut faire usage. Il nous reste deux livres sur quatre que Cicéron avait écrits sur l’invention.