Définitions

Ajouter une définition

94 : Quintilien

De l’Institution de l’orateur

Quintilien, De l’Institution de l’orateur, trad. Nicolas Gédoyn, Paris, Grégoire Dupuis, 1718, livre huitième, « Avant-propos », p. 492-493.

Consulter

94 : Quintilien

De l’Institution de l’orateur

Quintilien, De l’Institution de l’orateur, trad. Nicolas Gédoyn, Paris, Grégoire Dupuis, 1718, livre troisième, chapitre IV, « Qu'il y a trois genres de causes. », p. 158-160.

Consulter

1660 : Bary

La Rhetorique Francoise

René Bary, La Rhetorique Francoise Ou L'On Trouve de nouveaux Exemples sur les Passions & sur les Figures. Ou l'On Traite à Fonds de la Matière des Genres Oratoires, Paris, Pierre le Petit, 1660,  première partie, « Des doutes », p. 232, « Des devoirs de celuy qui éclatte sous le Genre juciaire », p. 247, « Des Lettres, & des autres ouvrages qui sont sous le Genre Judiciaire », p. 258

Consulter

1662 : Jacques Du Roure

La Rhétorique françoise

Jacques Du Roure, La Rhétorique française nécessaire à tous ceux qui veulent parler, ou écrire comme il faut et faire ou juger : des discours familiers, des lettres, des harangues, des plaidoyers, et des prédications, Paris, chez l’Auteur, 1662, Quatrième partie, p. 73, 75-76, 80.

Consulter

1671 : Le Gras

La Rhetorique Françoise ou les preceptes de l'ancienne et vraye eloquence accomodez à l'usage des conversations & de la Societé civile : Du Barreau : Et de la Chaire

 

Le Gras, La Rhetorique Françoise ou les preceptes de l'ancienne et vraye eloquence accomodez à l'usage des conversations & de la Societé civile : Du Barreau : Et de la Chaire, Paris, A. de Rafflé, 1671, Première partie de la Rethorique, « De l'Invention », chap. VI, « Du genre Iudiciaire », p. 34-35.

 

Consulter

1671 : Le Gras

La Rhétorique française

Le Gras, La Rhétorique française ou les préceptes de l’ancienne et vraie éloquence accommodés à l’usage des conversations et de la Société civile, du Barreau et de la Chaire, Paris, 1671, première partie « De l’Invention », chap VI, "Du genre judiciaire", p. 34-35

Consulter

1689 : Aristote

Rhetorica

Aristote, De Arte Rhetorica libri tres, trad. lat. Marcantonio Majoragio (1514-1555), Padoue, Presses du Séminaire, 1689, Liber I, Caput X à Caput XV, p. 102-162. 

Consulter

1710 : Joseph de Jouvancy

Candidatus rhetoricae

Joseph de Jouvancy, L’Élève de rhétorique (Candidatus rhetoricae, 1e éd. 1710, 1e trad. 1892), édité par les équipes RARE et STIH sous la direction de D. Denis et Fr. Goyet, Paris, Classiques Garnier, 2019, première partie, "Comprenant les premiers éléments de rhétorique relatifs à l'invention", chap. III, "Des trois genres de causes", p. 64-65 et sixième partie, "Vue d'ensemble et plan des discours choisis de Cicéron", chap. III. "Vue d'ensemble de quelques discours de Cicéron, qui relèvent surtout du genre judiciaire", p. 440-465. 

Consulter

1718 : Aristote

Rhétorique

Aristote, Rhétorique, trad. François Cassandre, 1e éd. 1654, La Haye, Isaac Vaillant, 1718, Livre I, Chapitre X à Chapitre XV, p. 107-171. 

Consulter

1765 : Jean-Baptiste Crevier

Rhétorique française

Jean-Baptiste Crevier, Rhétorique française (1765), Paris, Saillant, 1767, 2 tomes, t.1, p. 19-20.

Consulter

1782 : Pierre Thomas Nicolas Hurtaut

Manuale rhetorices

P. T. N. Hurtaut, Manuale rhetorices ad usum studiosae juventutis academicae, Exemplis tum Oratoriis, tu Poeticis, editio tertia, Paris, chez l'auteur, 1782, deuxième section "De Dispositione", chapitre III "De Genere Judiciali", p. 97-99 et chap. IV "De variis Orationibus quae ad tria genera referri possunt", § III "genus Judicale", p. 104-105.

Consulter

1816 : Gaspard Gilbert Delamalle

Essai d’institutions oratoires à l’usage de ceux qui se destinent au barreau

Gaspard Gilbert Delamalle, Essai d’institutions oratoires à l’usage de ceux qui se destinent au barreau, Paris, Delaunay, 1816, t. I, p. 4-5. 

Consulter

1872 : Colonia

De arte rhetorica, libri quinque

Dominique De Colonia, De Arte rhetorica libri quinque, Lyon, apud Briday Bibliopolam, 1872, Liber Quartus, chap. I, art. III, " De Genre Judiciali", p 229-235

Consulter

Dictionnaires et encyclopédies

CN. voir Genus

 

Furetière

Qui appartient à la justice, qui est fait en justice, ou selon la justice. Dans tous les procés il faut observer les formes judiciaires. Un bail conventionel se convertit souvent en judiciaire. Un Fermier judiciaire est celuy à qui un bail a esté adjugé en Justice. Requeste Judicaire, est celle qui se forme sur le Barreau. On appelle aussi en Rhetorique le genre judiciaire, celuy qui enseigne à defendre un accusé, ou à le convaincre. Astrologie Judiciaire, est celle qui se mesle de prognostiquer les évenements par le mouvement des astres, leurs aspects et situations. La plus vaine de toutes les sciences est l’Astrologie Judiciaire. Pic de la Mirandole, Alexander ab Angelis, Sextus ab Heininga, le Pere Mersenne, ont fort bien combattu l’Astrologie Judiciaire. Les Arabes ont beaucoup escrit sur l’Astrologie Judiciaire.

 

Littré

Terme de rhétorique. Genre judiciaire, celui les trois genres d’éloquence par lequel on accuse ou l’on défend.