Dictionnaires et encyclopédies

CN. voir Adjuncta rerum

Furetière

Hasard, fortune, qui fait trouver un temps, un lieu favorable pour faire quelque chose. J’ay rencontré cet homme par occasion, par hasard. La fortune m’a presenté cette occasion favorable de vous rendre ce service. Je voudrois que ce fut en une plus importante occasion. J’en mesnageray toutes les occasions. Il faut secourir ses amis de sa bourse dans l’occasion, pour dire, dans leur besoin. Il a trouvé une occasion, une voiture, une commodité pour faire ce voyage.

 

Encyclopédie

[Diderot]

Moment propre par le concours de différentes circonstances pour agir ou parler avec succès. Je chercherai l’occasion de vous servir ; il a montré de la fermeté dans une occasion difficile ; fuyez l’occasion de faillir ; l’occasion fait le larron.

 

Littré

Rencontre d’affaires, de lieux, de temps, convenable pour quelque chose.

Je n’eusse pas tant différé à vous remercier très humblement, si j’en eusse trouvé l’occasion. [Voiture, Lettres]

 

Occasion de, avec un verbe à l’infinitif.

Je suis bien aise qu’il se soit présenté occasion d’en mettre mon sentiment par écrit. [Guez de Balzac, Correspondance]

 

Mettre en occasion de…, donner la faculté de.

Plus on met le peuple en occasion de frauder, plus on enrichit celui-ci et on appauvrit celui-là. [Montesquieu, L’esprit des lois]

 

Faire l’occasion, procurer l’occasion.

En faveur de mes feux parlez à cette belle,

Et, comme mon amour a peu d’accès chez elle,

Faites l’occasion quand je vous irai voir. [Corneille, Le menteur]