Définitions

Ajouter une définition

1710 : Joseph de Jouvancy

Candidatus rhetoricae

Joseph de Jouvancy, L’Élève de rhétorique (Candidatus rhetoricae, 1e éd. 1710, 1e trad. 1892), édité par les équipes RARE et STIH sous la direction de D. Denis et Fr. Goyet, Paris, Classiques Garnier, 2019, troisième partie, "De l'élocution", chap. II, "Des figures", art. I, "Des Figures de Mots", §2. "Des autres Figures de Mots", "La Disjonction", p. 180-181. 

Consulter

Dictionnaires et encyclopédies

CN. [Vossius]

Encyclopédie

[Mallet]

Mot composé d’α privatif & de συνδέω, colligo, j’unis ; c’est une figure de Grammaire, qui consiste à supprimer les liaisons ou particules qui devroient être entre les mots d’une phrase, & donne au discours plus d’énergie. Voyez Conjonction ou liaison.

 

On la trouve dans cette phrase attribuée à Cesar, veni, vidi, vici, où la particule copulative & est omise ; & dans cette autre de Ciceron contre Catilina, abiit, excessit, evasit, erupit ; & dans ce vers de Virgile :

Ferte citi flammas, date tela, scandite muros.

 

L’asyndeton est opposée à la figure appellée polisyntheton, qui consiste à multiplier la particule copulative. Voyez Polisyntheton.

 

Littré

Terme de grammaire. Synonyme de disjonction, sorte d’ellipse par laquelle on retranche les conjonctions simplement copulatives qui doivent unir les parties d’une phrase.

Il y a asyndète dans ces vers :

Français, Anglais, Lorrains, que la fureur rassemble,

Avançaient, combattaient, frappaient, mouraient ensemble. [Voltaire, La Henriade]